AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 
GRISHA
Aller en bas 

— corporalki —
avatar
The watching eye
— corporalki —
infos
more

— Messages : 246
— pseudo : PERSONNE.
— avatar + © : N'IMPORTE QUI.

— âge : je suis immortel, plus sage que quiconque, l'âme à craindre.
— statut civil : tout à fait seul.
— pouvoirs : celui de tout voir, absolument tout, aucun secret ne peut m'être caché.
— allégeance : neutre, je regarde l'humanité se détruire, un petit sourire aux lèvres.
— métier : celui de superviser.
— points : 668

GET TO KNOW ME MORE
TIMELINE:
INVENTAIRE:
RELATIONS:
— 29.08.18 14:18 —


— les grisha
fear is a phoenix. you can watch it burn a thousand times
and still it will return.

— histoire —
birth of a new race

Lorsque la fin de la guerre a été déclaré et qu’il était temps de reconstruire le monde pour qu’il devienne ce qu’il est aujourd’hui, tout semblait être revenu à la normal. Un petit nombre d’humains avaient survécu, des ressources leur étaient donnés pour bâtir de nouvelles routes, de nouvelles villes, tous semblaient vouloir oublier le trauma des combats passés et vivre en paix. Mais par les ondes radioactives et une terre détruite, des changements ont opéré chez quelques humains, au point où ils devinrent différents, puissants, à la fois effrayants. Le premier cas Grisha fût noté en l’an 50 du Nouvel Age, les ondes avaient eu le temps de faire leur travail et créer le premier enfant touché par ce que l’on appelait autrefois la Maladie. Les premiers Grisha furent ainsi découverts, si au début ils ne firent qu’aviver la curiosité de la couronne et du gouvernement, il n’en fût pas moins que leur menace s’inscrivit dans le ciel, quand on se rendit compte que les Grisha avaient la capacité de surmonter l’immortalité et qu’ils étaient eux-même mortels. Frédéric Beauchamps, enclin à se venger de la Mort de son frère par la main d’un Grisha, manipula le roi, et tenta de le convaincre de chasser les Grisha, de les effacer de la société, de les tuer parce qu’ils représentaient un risque pour la pérennité du continent. Le roi accepta, l’ordre des Drüskelle fût formé, et le cauchemar commença.

Si quelqu’un naît Grisha, alors il devient dès son premier souffle un ennemi à la couronne. Pendant plus de 300 ans ils ont été chassés, esclavagisé pour certains par des humains terriblement opportunistes. L’objectif de la couronne de Thormar était d’éradiquer ces créatures dites satanique pour protéger le pays de leurs doigts crochus. Incapables de correctement se défendre (les Grisha n’ayant aucune possibilité d’apprendre à maîtriser leurs pouvoirs si ce n’est pas un proche ou un autre Grisha) ou encore de se réunir (être Grisha était un secret que tout le monde voulait bien garder, à l'époque personne ne pouvait faire confiance à personne), lentement les Drüskelle ont pris le dessus et les ont tué un à un, ne laissant qu’une poignée de survivants. Après que les quotas aient été révélé au défunt roi Ragnar Anderssen, il décida en l’an 480 du Nouvel Age de supprimer l’ordre des Drüskelle, pensant que la menace des Grisha était enfin éteinte.
Il se trompait.

— who are they ? —
what's a grisha

  • Un Grisha est un humain doté de pouvoirs surnaturels. Un Grisha pur naît de deux parents Grisha, un Grisha mêlé d’un parent humain et d’un parent Grisha. Il n’y a, à ce jour, aucun rapport qui laisserait entendre qu’il est possible qu’un Grisha naisse de deux parents humains, c’est donc connoté d’impossible.
  • Un Grisha pur se voit attribué une maîtrise complète de son pouvoir puisque dans ses veines ne coule que du sang Grisha.
  • Un Grisha Mêlé se verra ralenti dans son apprentissage et n’atteindra jamais le niveau d’un Pur ou le potentiel maximum de son pouvoir.
  • Il y a au sein des Grisha huit pouvoirs différents, un Grisha ne peut cependant avoir qu'un seul pouvoir et non pas plusieurs.
  • L'on découvre rapidement si un enfant est Grisha ou non et quel pouvoir il maîtrise. La découverte se fait aux alentours de 4 ans et peut s'étendre jusqu'au dix ans de l'enfant. L'enfant utilisera son pouvoir pour la première fois lors d'un changement d'émotions assez abruptes, ce sera alors la tâche des parents de lui apprendre à le maîtriser.
  • Le pouvoir d'un Grisha ne s'hérite pas, c'est un processus aléatoire.


— dans la société —
witch's hunt

Au début, lorsque les pouvoirs Grisha furent à peine découverts, un engouement envers leur espèce s'est formé, une certaine curiosité maladive qui les rendait intéressant aux yeux des humains. Puis, l'idée qu'ils représentent en réalité une menace s'est imprégnée des esprits humains, faisant d'eux plus des bêtes de foire, mais des monstres. Les Grisha ont alors été poursuivi, le sont toujours aujourd'hui. Selon la loi, cacher, protéger, rendre esclave un Grisha est punissable, le seul sort que le gouvernement leur réserve est la mort. Les Grisha ont donc, au court du temps appris à se cacher, à s'infiltrer au sein des rangs humains, se faisant passer pour l'un d'eux sans grand mal. C'est justement en se cachant qu'ils ont réussi à survivre. L'affiliation d'un humain à un Grisha est hautement punissable, il est donc impossible pour un humain d'en épouser un ou une ouvertement. Il y a quelques cas de Grisha au sein de la noblesse, mais là encore une fois, ce sont souvent des secrets bien gardés, car si ça venait à être découvert, le châtiment serait la mort.

— the powers —
can you feel the magic

Un Grisha ne s'appelle personnellement pas sorcier ou sorcière, de leur point de vue, ils sont des humains normaux qui s'appliquent à utiliser les sciences. Cela consiste à manipuler la matière dans sa forme la plus naturelle. Il y a bien entendu un brin de magie puisque chaque Grisha peut faire des choses qu'un humain ne peut pas. L'idée que leurs pouvoirs sont en réalité une science vient du fait qu'un Grisha doit s'accrocher ou manipuler quelque chose de naturel pour "activer" ses pouvoirs. Un inferni ne peut pas, par exemple, créer du feu sans user de combustilble naturel, ils ont besoin d'un catalyseur (la chaleur par exemple) pour créer une flamme et savoir la maîtriser.
Pour un Grisha il est donc impossible de créer quelque chose sans avoir une base naturelle sur laquelle s'appuyer. Il y a bien entendu des amplificateurs qui peuvent mener à ce qu'un Grisha soit plus puissant, à ce qu'il puisse par exemple former quelque chose sans avoir besoin de l'élément déclencheur, mais ces amplificateurs sont très mal vus et très rares, tant que l'on dit qu'ils ne sont qu'une rumeur, qu'un mythe pour faire peur aux humains.

— les rangs —
the three ranks

Les rangs Grisha sont une invention récente que la famille Moretti a introduit. Prenant les devants en ce qui concernait la partie combat et armée des Grisha, ils ont rapidement mis en place des camps d'entraînement pour offrir aux Grisha la possibilité d'apprendre à contrôler leurs pouvoirs et à apprendre à se battre. Les campements existent maintenant depuis 60 ans, tout comme les rangs. Tout personne entrant dans les campements devient ainsi un soldat de l'armée Grisha et de par son pouvoir sera réparti dans l'un des trois grades ci-dessous.
Chaque pouvoir a une couleur et un sigle spécial que les Grisha portent en tatouage sur leur poignet. Ces tatouages sont secrets et seulement connus des Grisha pour qu'ils puissent s'identifier secrètement en public.
corporalki
l'ordre des morts et des vivants

Healers : les guérisseurs peuvent, comme leur nom l’indique, soigner des plaies, réparer des os cassés etc.. Plus le guérisseur est puissant, plus il pourra soigner de grandes blessures. (il ne pourra cependant jamais ramener un mort à la vie)

Heartrenders : Ils ont la capacité de pouvoir manipuler et abîmer les organes. Leur pouvoir peut aller de ralentir le pouls jusqu’à ôter complètement l’air des poumons d'une personne. (les Heartrenders sont particulièrement craints). La seule barrière à leur pouvoir est que leur cible doit se trouver dans leur champs de vision. Ils ne peuvent pas tuer la personne, leur pouvoir les en empêchant, mais ils peuvent l'affaiblir et ensuite assener le coup fatal.

Tailors : ils ont la capacité de pouvoir changer les traits physiques d’une personne en utilisant des tatouages ou encore des matériaux qu’ils sont les seuls à pouvoir manier et créer. Ils peuvent donc changer la couleur des yeux ou encore des cheveux. Les plus puissants pourront même faire des changements dans l’ossature d'un visage.
ETHEREALKI
l'ordre des invocateurs

Squallers : Ils ont la capacité de manipuler l’air qui les entoure. Ils peuvent ainsi donc former des bourrasques de vents, déplacer des objets grâce à leur pouvoir.

Inferni : ils peuvent manipuler le feu, le créer si un catalysateur se trouve à leur portée. Ils sont relativement affaiblis quand ils se retrouvent dans des lieux froids.

Tidemakers : Ils ont la capacité de manipuler l’eau, encore une fois, ils ont obligatoirement besoin d’une source pour en être capable.
MATERIALKI
l'ordre des fabricateurs

Durasts : Ils peuvent manipuler des éléments tels que le verre, le métal, le bois, la pierre, en bref tout ce qui est solide. Ils sont connus pour créer des armes particulièrement fatales.

Alkemi : Ils manipulent des substances et sont capables de former des poisons ou des explosifs de tout élément qu'ils touchent.

Les Tailors appartiennent également à ce rang puisqu’ils manipulent quelque chose pour changer sa forme.
AND NOW I RISE - 2018



Dernière édition par The watching eye le 20.09.18 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

— corporalki —
avatar
The watching eye
— corporalki —
infos
more

— Messages : 246
— pseudo : PERSONNE.
— avatar + © : N'IMPORTE QUI.

— âge : je suis immortel, plus sage que quiconque, l'âme à craindre.
— statut civil : tout à fait seul.
— pouvoirs : celui de tout voir, absolument tout, aucun secret ne peut m'être caché.
— allégeance : neutre, je regarde l'humanité se détruire, un petit sourire aux lèvres.
— métier : celui de superviser.
— points : 668

GET TO KNOW ME MORE
TIMELINE:
INVENTAIRE:
RELATIONS:
— 29.08.18 14:18 —


moeurs et religion —
maybe life should be about
more than just surviving.

— introduction —
grisha's legacy

Si des moeurs et coutumes régissent la société des humains, il en va de même pour les Grisha. A l'instar des humains, ils ont adopté leurs propres traditions au fil du temps. Des coutumes transmises de génération en génération malgré la pourchasse permanente de leur race. Les quelques temps de paix accordés par le roi Ragnar Anderssen ont pu permettre aux Grisha de donner plus de force à leur société dispersée aux quatre coins de Thormar. Les Grisha ont profité de ce répit pour consigner par écrit les moeurs et coutumes du peuple Grisha. Un héritage qu'ils veulent transmettent pour les futures générations. Une promesse faite pour une vie meilleure. Des idées nouvelles qui émanent de la résistance Grisha qui est une véritable étincelle au coeur du peuple. Ils n'ont plus à subir, à serrer les dents. Ils veulent bâtir. Construire. Vivre.


— la religion —
may god have mercy upon my enemies,
because i won't

Contrairement aux humains qui ont décidé d'abandonner la religion, les Grisha ont décidé dès le départ de conserver cette notion. Les premiers Grisha ont en effet pensé que leur évolution était un signe envoyé par les dieux. Une bénédiction contrairement à ce que les humains pensaient. La religion est par conséquent très importante pour le peuple. Elle est enseignée dès le plus jeune âge et tous les Grisha se doivent de connaître leurs dieux. La religion des Grisha n'est pas tout à fait la même que dans le passé. Il s'agit d'une trinité. Le premier dieu est le Créateur. Largement influencé par la religion du passé, ce dieu est à l'origine de tout. Il peut aussi bien créer que détruire. C'est donc lui qui est responsable de ce qui est arrivé dans le passé. C'est une divinité neutre qui peut aussi bien apporter le bien que le mal. Il est très respecté. Les Grisha lui dédient des offrandes pour le satisfaire et le prier de ne pas leur apporter de nouveau le mal. Le fléau représenté par les Drüskelles est considéré comme l'oeuvre du Créateur. Ils tentent de l'apaiser quotidiennement. La suppression de l'ordre par le roi Ragnar Anderssen a été vu comme un remerciement, un signe de la part de ce dieu. La deuxième divinité, sans doute la plus populaire, est la mère. Elle est associée à la protection, à la bienveillance et à la sécurité. La mère est très régulièrement sollicitée dans les prières tous comme dans les différents évènements de la vie. Il peut s'agit des baptêmes des enfants (vestige du passé conservé), des mariages, des enterrements... Elle n'a rien créé mais elle est considérée comme la mère de tous les Grisha. Elle a plus un rôle de talisman sacré, de présence censée bénir et protéger les Grisha. La troisième divinité est la plus crainte. Elle n'est jamais citée sauf dans des cas extrêmes. Il s'agit du Chaos. Malgré son nom hérité du passé, il n'a pas la même définition pour les Grisha. C'est une divinité que l'on sollicite pour lancer des malédictions, pour se venger de celui qui a fait du mal. Invoquer son nom n'est pas à prendre à la légère. Des histoires racontent que ceux qui l'invoquent perdent quelque chose en retour de son action. Si la personne réussit à porter le mauvais oeil sur son ennemi, cela ne se fera pas destruction. C'est pour cela qu'il est si craint. Ce dieu n'agit que lorsqu'on l'appelle, qu'on fait un pacte avec lui. C'est une divinité associée à la perte, au malheur. Il a été régulièrement appelé contre les Drüskelles. Tant de fois que personne ne sait vraiment s'il a eu un véritable impact. Evidemment, cela reste une religion. Il y a peu voire pas du tout de preuves tangibles quant à l'existence réelle de ces dieux. Ils sont toutefois vénérés par tous les Grisha. Des temples se sont constitués dans les quartiers généraux de la résistance. Des lieux sûrs pour honorer leur religion en paix.


— relations —
partners in life

Les Grisha n'ont pas d'équivalent des Marieuses. Chez eux, la liberté de choisir son partenaire de vie est primordial. Ils considèrent donc l'ordre humain comme quelque chose de contre-nature. Les Grisha ont une idéologie assez simple des relations et du mariage. Ils peuvent aimer et vivre plusieurs histoires entre Grisha mais à partir du moment où ils décident de s'engager dans le mariage, aucune incartade n'est tolérée. Le mariage est très sacré dans les coutumes du peuple. Placé dans les attributions de la Mère, ce serait trahir la déesse que de rompre son engagement envers l'autre. En cas de faute d'un des deux conjoints, il est souvent ostracisé et considéré comme mort. Personne ne veut avoir affaire avec quelqu'un qui a osé trahir la Mère. Il est considéré comme abandonné de la déesse et donc porteur de malheur et de mort. Le mariage chez les Grisha est assez simple. Les deux fiancés se jurent fidélité, soutien et amour jusqu'à la mort. Ils n'ont aucun objet pour représenter leur union puisque c'est la promesse qu'ils se font qui les lient indéfiniment. Cette promesse est représentée par un ruban argenté noué entre les mains des deux promis. Une grande fête est donnée suite au mariage. A cause des chasses constantes des Drüskelles, les mariages ne consistaient parfois qu'en des promesses faites devant un témoin. Il y avait rarement de fêtes données à la suite puisqu'il fallait fuir pour sa vie. De nombreux mariages ont été contractés pour la survie de l'espèce Grisha. Les mariages d'amour typiques du peuple ne sont revenus progressivement que à la suppression de l'ordre des Drüskelles en 480. C'est aussi ce qui a permis au peuple de se développer avec les naissances plus nombreuses. L'émergence de la résistance permet aussi de protéger ces nombreuses familles qui viennent se réfugier dans les quartiers généraux. Des mariages viennent parfois illuminer la dure réalité qui pèse sur les résistants et les Grisha venus en quête de paix.


— le sang —
blood purity

Il existe plusieurs camps sur la question du sang dans le peuple Grisha. Il existe en effet deux races : les Grisha purs qui sont nés de deux parents Grisha et les Grisha mêlés issus d'une union d'un humain et d'un Grisha. Beaucoup ont de la haine pour les humains et ils ne conçoivent pas la possibilité de s'unir à un humain. Ce sont eux qui jugent que les Grisha mêlés sont des abominations qui n'appartiennent ni au peuple humain, ni au peuple Grisha. C'est le cas de la famille des Moretti qui sont très fermes sur cette question. Ils soutiennent leur propos en avançant le fait que les Grisha mêlés ne peuvent même pas utiliser de leur pouvoir à son maximum. Il y a aussi des Grisha qui jugent l'existence des mêlés avec un regard bienveillant. A leurs yeux, leur race est en danger et il est donc vital d'intégrer les Grisha mêlés dans leur peuple. Après tout, ils possèdent leur sang, leurs pouvoirs. Ils ne jugent pas aussi sévèrement les relations entre les humains et les Grisha. Ils y voient même un bon moyen pour unir les deux peuples et cesser la guerre qui déchire Thormar depuis des siècles. Trop de sang a coulé et ils espèrent au fond d'eux que cela s'arrêtera grâce à l'amour. Une vision idéaliste qui varie d'un Grisha à l'autre. De façon générale, les Grisha mêlés restent tout de même exclus de la société. S'ils ont tendance à être nombreux, ce n'est pas pour autant qu'ils sont acceptés. La résistance reste neutre quant au recrutement de mêlés malgré le refus catégorique des Moretti et des Al-Mîsri. Les Hendry ont toujours voulu tendre la main vers les mêlés. C'est grâce à eux qu'ils sont encore acceptés dans la résistance.
AND NOW I RISE - 2018

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

— corporalki —
avatar
The watching eye
— corporalki —
infos
more

— Messages : 246
— pseudo : PERSONNE.
— avatar + © : N'IMPORTE QUI.

— âge : je suis immortel, plus sage que quiconque, l'âme à craindre.
— statut civil : tout à fait seul.
— pouvoirs : celui de tout voir, absolument tout, aucun secret ne peut m'être caché.
— allégeance : neutre, je regarde l'humanité se détruire, un petit sourire aux lèvres.
— métier : celui de superviser.
— points : 668

GET TO KNOW ME MORE
TIMELINE:
INVENTAIRE:
RELATIONS:
— 29.08.18 14:19 —


— la résistance
goddamn right you should
be scared of me.

— histoire —
walking down memory lane

La résistance a été fondée par trois familles de réunificateurs : les Moretti, les Al-Mîsri et les Hendry. Créée il y a de cela dix ans dans le but de protéger les Grisha dans une terre qui leur est hostile, la résistance a évolué sous le joug des Moretti. Cette famille a en effet pris les devants sur le combat. Ils ont proposé d'établir des cours pour apprendre aux Grisha à se battre et à se défendre. Afin de leur permettre de suivre ces enseignements, les Moretti ont créé plusieurs camps d'entraînement. La résistance n'est donc plus aussi impuissante qu'avant. Forte de ses actions, la famille Moretti est à l'heure actuelle le visage de la résistance. Les Al-Mîsri et les Hendry ont accepté d'agir dans l'ombre pour le mouvement. La résistance est beaucoup mieux organisée et moins passive qu'auparavant. Au cours de cette dernière année, des attaques ont été organisées par des Grisha. Des révoltes ont aussi éclatées chez les Jafaari. Des actions rendues possible grâce aux fonds amassés au fil des années. La résistance compte parmi ses alliés une branche de la famille Bytchkov et une branche de la famille Beauchamps. Des exploits ternis par la récente mise en fuite de la famille Hendry.


— organisation —
deaths commanders

La résistance était à sa création itinérante. Elle n'avait pas d'attaches territoriales. Un choix fait pour limiter les risques de se faire prendre. Ce sont les Al-Mîsri qui ont fini par convaincre les deux autres familles d'établir un camp de base. Un point duquel la résistance pourrait mieux s'organiser. C'est tout naturellement qu'il a été décidé de fixer le QG principal chez les Moretti. Au fil des années, un réseau s'est tissé à travers Thormar. Il existe plusieurs QG secondaires dispersés dans tout le continent :

qg principal : Il se trouve dans la cour de glace, non loin de la capitale. Une location qui peut paraître risquée mais elle n'a pas été prise à la légère. Le quartier général se trouve en effet dans une chaîne de montagnes dites impraticables voire mortelles. Personne n'aurait à l'idée de s'y aventurer.
qg secondaire : C'est aux limites de la cour de l'automne qu'un quartier général de la résistance s'est établi. Le lieu a été découvert par un Grisha tout à fait par hasard. En quête d'un abri pour se dissimuler des humains, il s'est enfoncé dans les montagnes au point de trouver un lieu tout à fait spectaculaire.
qg secondaire : Le quartier général secondaire construit dans la cour de l'hiver a nécessité de grands efforts et beaucoup de temps. Sa construction en elle-même est un prodige réalisé par les Grisha. Dissimulé sous les couches de glace du Ice Desert, il s'étend sur plusieurs kilomètres.

Les camps d'entraînement créés par les Moretti se trouvent dans ces QG afin de mieux les protéger. La résistance peut aussi garder un oeil sur les formations dispensées aux Grisha. Au fil des années, la résistance a dû trouver des moyens de se ravitailler et d'agir dans l'ombre sans se faire repérer. Elle a donc développé un réseau de contrebande à travers le continent. Aidée par quelques rares sympathisants et par des Grisha qui se sont introduits dans la société, la résistance parvient à subvenir à ses besoins toujours plus grandissants avec les Grisha qui entrent dans leurs rangs.


— hiérarchie —
walking down memory lane

La tripartition est très appréciée de la résistance. A l'instar des Moretti qui ont introduit les rangs chez les Grisha, il existe trois grands secteurs dans la résistance. Ils ont été nommés en l'honneur des symboles des trois familles fondatrices. On parle aussi de triumvirat pour parler des dirigeants de la résistance. Il est composé de Chiara Moretti, Seth Al-Mîsri et de Ewan Hendy. S'ils sont considérés comme tels, leurs familles sont tout aussi impliquées dans la résistance. Porter le nom d'une des trois familles fondatrices de la résistance est un honneur.
skull
faction combattante

Skulls : Du nom de la faction de la résistance, ce groupe rassemble tous les Grisha qui enseignent dans les camps d'entraînement. Redoutables, ils sont incontournables dans la résistance. Ce sont généralement des Grisha très réputés et très doués avec leur don.

Shadows : Un groupe très rare et très discret au sein de la résistance. Ce sont des Grisha qui savent manier l'art de l'espionnage avec perfection. Ils se glissent aisément dans les foules et ils glanent des informations parfois utiles pour la résistance. Ils peuvent user autant de la discrétion que de la violence pour atteindre leur objectif.
moon
faction stratégique

Brains : Les Grisha issus de ce groupe ont été choisis pour leurs capacités intellectuelles et stratégiques. Ce sont eux qui aident le triumvirat à prendre des décisions et à améliorer la résistance. Ils sont derrière chaque avancée majeure, chaque choix important. Ils évaluent tous les risques, toutes les chances de réussite.

Red String : Fil rouge. Un nom approprié pour ceux qui supervisent tous les camps d'entraînement et les QG secondaires. Très réduit, ce groupe se partage toutes les tâches de tous les camps. Un travail commun qui a été confié aux plus expérimentés et aux plus sages.
dove
faction planificatrice

Ants : Les Grisha qui font partie de ce groupe s'occupent de toute l'organisation matérielle des QG. Vivres, vêtements, armes... Ce sont eux qui s'assurent que la résistance est bien équipée. Ils travaillent en étroite collaboration avec les Smuggler.

Smuggler : Ce groupe réunit tous les contrebandiers de la résistance. Ils errent à travers Thormar à leurs risques et périls. Ils connaissent tous les points de ravitaillement et tous les moyens discrets de faire parvenir les vivres et le matériel à la résistance. Les Grisha qui en font partie se font passer pour des humains la plupart du temps.
AND NOW I RISE - 2018

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
infos
more

— —

Revenir en haut Aller en bas
 
GRISHA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AND NOW I RISE :: — THE BEGINNING OF THE END — :: TO BEGIN WITH :: LE GRIMOIRE-
Sauter vers: